Terrains

Le choix du terrain

Le terrain est l’une des composantes essentielles de la réussite de votre projet. Son emplacement, son voisinage, sa superficie, la nature de son sous-sol sont autant de composants auxquels il faut prêter une attention vigilante.REGLES

 
Il est important de choisir un terrain offrant un sol de bonne qualité. Il est très difficile d’en déterminer à première vue la qualité géologique, mais il est possible de se renseigner auprès des voisins, ou auprès des services de la mairie. Cependant, en cas d’hésitation sur la nature et la qualité du terrain, il est indispensable de faire réaliser une étude du sol.

Il est également important de consulter les plans et documents des services du cadastre afin de vérifier la situation exacte du terrain. Pour ce qui concerne les superficies exactes, seul un géomètre peut les garantir.

Hors lotissement

N’achetez pas le terrain avant d’avoir obtenu à la mairie un certificat d’urbanisme opérationnel : il vous indiquera si votre projet est réalisable, au vu des caractéristiques que vous aurez précisées dans votre demande et s’il y a des contraintes architecturales à respecter (forme de la toiture, des fenêtres, couleur des tuiles…).

Vérifiez :

  •  non seulement, si le terrain est viabilisé, c’est-à- dire si les travaux nécessaires à l’implantation de votre maison sont réalisés (alimentation en eau, gaz, électricité, téléphone, évacuation et traitement des matières  et eaux usées…),
  • mais également dans le cas où le terrain est raccordé aux réseaux : quels seront les frais de branchements aux réseaux ? Renseignez-vous à la mairie et faites-vous, le cas échéant, établir un devis par les services concernés. En l’absence de réseau public de collecte des eaux usées (tout-à-l’égout) ou d’impossibilité de vous y raccorder, vous devrez  supporter les frais d’une installation d’assainissement non collectif.

Dans un lotissement

Le terrain est constructible, vous avez la garantie qu’il est viabilisé et raccordé aux réseaux, mais vous devez vérifier que votre projet est possible.

  • demandez à consulter le règlement de lotissement et le cahier des charges ou à défaut l’arrêté de lotir pour vous assurer que votre projet est compatible avec les dispositions qu’ils prévoient.
  • quelles sont la surface et la largeur de façades constructibles ?
  • renseignez-vous sur les travaux qui peuvent vous être imposés : clôtures, plantations…

Dans tous les cas, même lorsque le terrain est raccordé aux réseaux, il reste à effectuer le branchement entre la maison et les réseaux qui passent au ras du terrain.

Quelle que soit la formule que vous adopterez pour construire, La localisation du terrain déterminera la vie quotidienne de votre famille : est-elle adaptée à votre mode de vie, à vos activités professionnelles, à la scolarité des enfants…

Loin de la ville, les prix peuvent vous séduire, mais pensez alors aux surcoûts entraînés par l’éloignement et au temps de transport quotidien. Choisissez votre terrain en pensant que vous pourriez un jour avoir envie de le revendre : une bonne localisation facilitera la revente.